25 juillet 2017 Global Agencement

Faut il acheter ou louer ses locaux professionnels ?

Vous souhaitez développer une société mais vous vous demandez comment faire pour les locaux. Est-il plus judicieux d’acheter ou de louer ses locaux professionnels ? Nous vous informons dans cet article des avantages et des inconvénients de l’achat ou de la location de locaux professionnels.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’acheter ses locaux professionnels ?

Les jeunes entrepreneurs rechignent à acheter les locaux dans lesquels sont installés leur atelier ou leur bureau pour bénéficier d’une trésorerie. Cependant, en achetant vos locaux d’entreprise vous vous constituez un patrimoine. En plus de cela, en choisissant d’acheter des locaux, vous vous débarrassez de tous les problèmes liés à un bail immobilier tels que la hausse triennale de loyer ou encore d’un déménagement inopiné à l’expiration du bail. L’actif de la société augmente par ailleurs si les locaux sont achetés par elle. La valeur de la société augmente donc. En revanche, l’achat de locaux peut être risqué pour l’entreprise surtout sur le plan financier, juridique et fiscal. En effet, l’entreprise ou le dirigeant doit être capable de supporter le coût d’achat des locaux. Juridiquement parlant, il est indispensable de passer par une société civile immobilière ou en direct pour acquérir les locaux. Ainsi, selon le mode d’acquisition, les incidences ne sont pas les mêmes telle qu’une différence de régime de la TVA immobilière par exemple.

Quels sont les avantages de louer ses locaux professionnels ?

Il existe différentes façons de louer des locaux professionnels. Par exemple, vous pouvez louer individuellement ou de façon partagée. Ainsi, si vous louez vos locaux individuellement, votre entreprise paye les frais de location. C’est une solution privilégiée pour les artisans, les commerçants qui ont beaucoup de stocks à entreposer. La location partagée consiste à louer un local à plusieurs. Les frais de location tels que le loyer, les factures d’électricité, d’internet, de téléphone etc. sont donc divisés. Cette solution s’adresse d’avantage aux professions libérales comme les architectes, les graphistes etc. Attention cependant car les baux commerciaux sont régis par le Code du commerce avec une durée de bail de 9 ans au minimum. Le loyer peut également faire l’objet d’une révision tous les trois ans.

Global Agencement peut vous soutenir dans vos démarches d’achat ou de location de locaux professionnels.