27 novembre 2018 Global Agencement

Les principes de la sous-location de vos bureaux

Vous avez des espaces non utilisés dans vos locaux ? Pourquoi ne pas les exploiter grâce à la sous-location. Ce procédé est aussi bénéfique pour l’entreprise locataire qui loue une partie de ses locaux que pour les sous-locataires. Comment fonctionne la sous-location ? Voici quelques éléments de réponses.

Comment fonctionne la sous-location ?

On parle de sous-location quand une entreprise qui loue des locaux propose à la location une partie d’entre eux. Une fois mise en place cette organisation redistribue les cartes puisque le locataire est également bailleur et le sous-locataire est locataire. La sous-location de bureaux ou de locaux professionnels est autorisée. Un contrat de sous-location est alors établi entre les entreprises concernées.

Il est impératif d’obtenir l’accord du propriétaire pour sous-louer une partie de ses locaux. Avant de le solliciter, vérifiez ce que le contrat qui vous lie à lui stipule. Le propriétaire des locaux peut refuser la sous-location sans donner d’explication.

Les avantages de la sous-location

La sous-location est un procédé très intéressant pour l’entreprise qui loue ses locaux. En effet, grâce à cette organisation, elle met à profit les surfaces non-utilisées. Le paiement d’un loyer est une source de revenus non-négligeables, surtout en période creuse. Si l’entreprise prévoit de déménager, la sous-location est un excellent moyen de combler les revenus pendant la période de préavis qui précède le déménagement.

Il peut être intéressant de louer une partie de ses locaux à une entreprise ayant une activité voisine. Ainsi, une collaboration pourra être envisagée et l’activité des deux sociétés pourra être positivement impactée.

Attention aux sanctions

Sous-louer ses locaux sans l’accord du propriétaire comporte des risques. En effet, si le propriétaire parvient à prouver cette faute, les sanctions sont importantes. Il peut demander la rupture du bail et même faire payer des dommages et intérêts. Le sous-locataire devient alors un occupant dit sans droit ni titre. Il peut être amené à payer des indemnités d’occupation.

Si vous sous-louez vos locaux, il peut être judicieux de réaménager afin que chaque entreprise ait son espace. Pour ce faire, vous pouvez compter sur l’expertise et le savoir-faire de Global Agencement.