17 janvier 2017 Global Agencement

Préserver sa vue : les équipements indispensables du travailleur sur écran

Maux de tête, yeux qui piquent, difficultés à « faire la mise au point » ? Vous souffrez sans doute de fatigue oculaire, comme de très nombreux travailleurs sur écran. Comment améliorer votre confort et préserver votre vue ?

L’ergonomie de votre espace de travail

Tout commence par l’ergonomie ! Assurez-vous que votre espace de travail répond aux critères suivants :

  • Votre écran est perpendiculaire à la fenêtre : ni face, ni dos à la lumière naturelle.
  • Il est suffisamment grand pour une utilisation prolongée : au minimum 17 pouces.
  • Contraste et luminosité sont bien réglés ;
  • Votre lampe de bureau ne vous éblouit pas (luminosité de moins de 200 lux, à vérifier sur l’ampoule) ; elle est placée à gauche pour les droitiers et à droite pour les gauchers. Privilégiez les surfaces mates pour éviter les reflets parasites (bureau, sous-main…).
  • Votre position : votre regard vers l’écran doit être axé entre l’horizontale et 30° vers le bas, vous ne devez surtout pas lever les yeux ! Vos yeux sont à 70 cm maximum de l’écran, pour une distance de lecture confortable.

Les exercices pour préserver votre vue

  • Clignez souvent des yeux ! La lecture et le travail sur écran obligent à fixer longuement du regard. Du coup, on cligne des yeux moins souvent et ces derniers sont moins bien hydratés par le film lacrymal.
  • Faites des « pauses-regard » ! Au moins toutes les 45 minutes, regardez ailleurs (par exemple au loin par la fenêtre) pendant une vraie minute.
  • Changez de position : adoptez certains réflexes pour vous obliger à varier la distance de lecture ou l’inclinaison par rapport à l’écran. Par exemple, faites pivoter votre siège lors de vos conversations téléphoniques de façon à ne plus faire face directement à l’écran.

Les accessoires

La lumière bleue générée par nos écrans est nocive à haute dose. On la soupçonne notamment d’être à l’origine de nombreuses pathologies de la cornée et de la rétine, du « syndrome sec » (la sécheresse oculaire endommage la cornée) à la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA. Elle agit également négativement sur la qualité de notre sommeil.

  • Les filtres : à adapter directement par-dessus votre écran d’ordinateur ou sous forme de lunettes avec ou sans correction, ils filtrent la lumière bleue et limitent la fatigue oculaire. A la clé : moins de maux de tête, de manifestations oculaires désagréables, d’insomnie…
  • Les collyres : en l’absence de réelle pathologie oculaire, tournez-vous vers les larmes artificielles, le sérum physiologique ou encore l’eau de bleuet. Ces gouttes renforcent l’hydratation et leur effet calmant décontracte toute la zone oculaire. Vous les trouverez facilement en pharmacie.

En adoptant quelques réflexes simples, (et en optant pour des accessoires si jamais vos yeux souffrent déjà), vous pouvez préserver à la fois votre confort et votre capital vision en travaillant sur écran. Pensez-y !