31 janvier 2017 Global Agencement

Départ, retraite, congé…Tout sur le « pot »!

UN pot ne s’improvise pas ! Que vous souhaitiez célébrer un événement, un départ ou encore un succès professionnel, votre petite fête doit répondre à un certain nombre de règles. Le guide pour un pot réussi !

A quelles occasions organiser un pot ?

  • Les événements personnels

Un anniversaire marquant (par exemple, les dizaines : 30 ans, 40 ans, 50 ans…), une naissance, l’annonce d’une grossesse ou encore d’un mariage prochain : des occasions à fêter entre collègues ! Attention en revanche en ce qui concerne la santé : si un collaborateur est sorti victorieux d’un combat contre une maladie, il peut malgré tout ne pas avoir envie de se replonger dans cette période douloureuse, serait-ce au travers d’un pot…

  • Les événements professionnels

Le départ à la retraite, la célébration d’une ancienneté (remise de médailles du travail par exemple), la réussite d’une opération (signature de contrat, innovation, distinctions diverses…), l’intégration d’un nouveau collaborateur (ancien stagiaire notamment) sont également des événements qui peuvent se fêter au sein de l’entreprise. Les départs autres que pour une retraite peuvent se révéler plus délicats : il faut s’assurer qu’il s’agisse d’un départ volontaire et que le salarié quitte la société en bons termes…

Les règles d’un pot réussi

L’événement à fêter vous concerne directement ? C’est alors à vous de l’organiser. Dans certains cas seulement, la mise en place d’un pot relève du manager ou de la direction, notamment pour tout ce qui concerne des succès internes.

  • Les invitations

Dans le cas d’événements persos, notamment ce qui concerne la vie intime (grossesse, mariage), on préfèrera en général rester « en petit comité » et non convier le ban et l’arrière-ban. Néanmoins, il est difficile d’être très sélectif pour une petite fête qui va se dérouler dans les murs de l’entreprise, au vu de tous. Conviez au minimum l’ensemble de votre service, et prévoyez de quoi accueillir des convives de passage !

  • L’horaire

La tradition veut que le pot ait souvent lieu en fin d’après-midi. Mais les usages changent en entreprise et pour être sûr que tout le monde soit présent, visez plutôt la fin de matinée (avant le repas de midi), voire…Le petit-déjeuner !

  • Que proposer ?

Salé, sucré ? Cela va dépendre de l’horaire, mais dans tous les cas, misez plutôt sur les grands classiques : viennoiseries pour un petit-déjeuner, petits fours salés pour la fin de matinée, gâteaux au goûter… Pour vous démarquer, vous pouvez proposer du fait maison, quitte à mettre à contribution quelques collègues proches ! Quant aux boissons, la législation est formelle : seuls sont tolérés les alcools légers tels que bières, champagnes, cidres…

  • Quelques astuces !

Soyez généreux sur les quantités : bien sûr, il ne s’agit pas de vous ruiner pour organiser votre pot, mais rien de pire que de laisser un souvenir de pingrerie !

N’oubliez pas les accessoires : assiettes en carton, gobelets, serviettes en papier, mais aussi rouleaux d’essuie-tout et quelques sacs poubelles pour effacer les reliefs de la fête.

Enfin, gardez un souvenir de ce moment : prévoyez par exemple un appareil photo de type Polaroid et quelques accessoires (moustaches, lunettes…A dénicher dans des magasins de loisirs créatifs pour quelques euros) afin d’animer un peu la fête et que chacun puisse immortaliser l’instant. Vous avez les cartes en main pour organiser un pot qui marquera les mémoires !